Médecine esthétique

La médecine esthétique s’est particulièrement développée ces 20 dernières années. L’une des principales raisons en est l’inocuité et la facilité d’utilisation des produits injectables actuels, mais également le fait qu’un certain nombre de patientes ne souhaitent pas recourir à la chirurgie ou ne peuvent pas du fait de leurs activités professionnelles.

Quels sont les moyens les plus utilisés en médecine esthétique ?

  • les injections d’acide hyaluronique et de toxine botulique
  • les lasers et la lumière pulsée (LPI) pour l’épilation
  • les peelings (aux acides de fruits, à l’acide trichloracétique) pour traiter des ridules, l’acné ou donner tout simplement un coup d’éclat au visage.
  • la cryolipolyse : traiter par le froid la graisse au niveau du ventre, de la culotte de cheval, des cuisses, du dos en suspension.
  • les LED, lumière froide, pour améliorer la cicatrisation, traiter les vergetures, calmer l’inflammation.
  • les injections de graisse pour traiter les rides et les pertes de volume.
  • les ultra-sons focalisés : remettre en tension le relâchement cutané.
Le docteur Bennouna à Manosque pratique la médecine esthétique
Découvrir les autres méthodes

Face à toutes ces techniques médicales, votre médecin, le Dr Bennouna, proposera en fonction des types de peau et de la zone à traiter les traitements qu’il jugera les mieux adaptés.

Découvrez les différentes méthodes de médecine esthétique de votre médecin de Manosque le docteur Bennouna

SERONT AINSI TRAITÉES :

  • les rides faciales du décolleté.
  • les ptoses faciales (bas-joues, double menton, poches graisseuses des paupières inférieures).
  • restauration des volumes de la face.
  • la texture et la qualité de la peau.
  • les vergetures.
  • la pilosité.
  • la graisse (double menton, ventre, culotte de cheval, plis du dos).
  • les tâches cutanées, les lésions vasculaires (télangiectasies, couperose).
  • l’acné.

La majorité de ces techniques se pratiquent en cabinet médical sans hospitalisation (en-dehors des peelings profonds et de certains lasers). Ces techniques sont peu ou pas douloureuses et permettent aux patientes de reprendre leurs activités professionnelles immédiatement.