Traitement des rides

TOXINE BOTULIQUE

La toxine botulique connait un essor remarquable en thérapeutique (strabisme, torticolis, dystonie, transpiration excessive, migraines, bruxisme, vessie hyperactive…). Elle est utilisée depuis les années 1980 en esthétique pour traiter les rides du visage.

INDICATIONS

  • rides de la patte d’oie.
  • rides horizontales du front.
  • rides du lion (inter sourcilière donnant un air soucieux voire sévère).

Les injections de toxine botulique sont souvent associées aux injections d’acide hyaluronique. Les premières ont un effet tenseur alors que les secondes ont un effet de comblement. Les patients jeunes ont de plus en plus recours aux injections de toxine botulique. Ces injections permettent de diminuer la force des muscles d’expression, et vont donc retarder l’apparition des rides.

L’injection locale de la toxine botulique permet de relâcher certains muscles du visage responsables des rides d’expression, tout en gardant la mobilité du visage.
Les rides vont alors temporairement disparaître ou s’estomper. Ce phénomène est réversible au bout de quatre à six mois. Le traitement devra être renouvelé deux fois par an.

Le Dr Bennouna pratique dans son cabinet de Manosque les injections à la toxine botulique
En savoir plus sur la toxine botulique

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE D’INJECTION

Après analyse des rides du visage et notamment des mimiques, le médecin va injecter la toxine botulique au niveau de certains points anatomiques ciblés. Il utilise une aiguille très fine et la piqûre est presque indolore. Le patient peut retourner à ses activités et reprendre son travail immédiatement après l’injection.

SUITES IMMÉDIATES

Les résultats ne seront visibles qu’après une période de deux semaines, mais dès le deuxième jour, il est possible de ressentir un effet de tension au niveau du front.

Une consultation de contrôle est souhaitable au quinzième jour car il est parfois nécessaire d’ajuster le résultat.

EFFETS SECONDAIRES

  • hématome au point d’injection : rare.
  • il faut éviter la prise d’aspirine et les anti-coagulants les jours qui précèdent l’injection. Les petits hématomes vont disparaître en une à deux semaines.
  • ptosis : c’est la chute de la paupière supérieure. Cette complication exceptionnelle est réversible après trois à quatre semaines.

CONTRES INDICATIONS

  • patient atteint de maladie neuro-musculaire, type myasthénie.
  • femmes enceintes ou qui allaitent.
  • antécédents d’allergie à l’albumine.
  • antécédents de ptosis.

ACIDE HYALURONIQUE

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le derme du cartilage et l’œil qui contribue à l’hydratation cutanée, et va diminuer avec l’âge, ce qui va entraîner une perte de volume et l’apparition de rides.
 Le produit de synthèse étant identique à celui produit par l’organisme, il n’y a donc pas de risque d’allergie, il est totalement biodégradable. L’injection d’acide hyaluronique a un effet volumateur et hydratant. Elle peut se faire en complément d’injections de toxine botulique. L’injection d’acide hyaluronique corrige temporairement les effets du vieillissement. Les injections seront à renouveler tous les douze à dix-huit mois.

Il existe différentes concentrations et différentes viscosités d’acide hyaluronique :

  • les plus liquides vont corriger de fines rides comme celles de la patte d’oie.
  • les plus denses vont corriger des rides plus importantes comme les rides péri buccales, ou donner du volume (joues, tempes.)

LES ZONES À TRAITER

  • lèvres supérieure et inférieure (ourlets de la lèvre).
  • plis d’amertume (au coin de bouche).
  • joues creuses ou ridées.
  • sillons naso-géniens.
  • vallées des larmes (cernes).
  • pommettes.
  • menton.
  • nez (estomper une bosse ou corriger une pointe tombante).
  • creux des fosses temporales.
  • ovale du visage.
Le cabinet Clinique Toutes Aures situé à Manosque pratique les injections d'acide hyaluronique
En savoir plus sur l'acide hyaluronique

Habituellement, la prise d’aspirine ou d’anti-coagulant doit être arrêtée les deux jours qui précèdent l’injection. Les injections se pratiquent sans anesthésie préalable.

Cependant, pour des patientes plus sensibles ou dans certaines zones sensibles (lèvres), il est préférable d’utiliser une crème anesthésiante deux heures avant l’injection ou de réaliser une anesthésie locale par l’injection d’un produit anesthésiant.

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

La séance d’injection varie de quinze minutes à plus d’une heure en fonction des zones injectées. La quantité de produit injecté sera évaluée par le médecin après une analyse détaillé du visage.

Après l’injection, il vaut mieux rester au calme, s’abstenir de mobiliser son visage (pas de mimiques pendant les douzes heures qui suivent l’injection). Les suites seront habituellement simples et la patiente peut reprendre immédiatement ses activités.

Les résultats des injections d’acide hyaluronique sont immédiats et durent au minimum douze mois.

EFFETS SECONDAIRES

Rarement peuvent survenir quelques effets à type de :

  • un léger œdème (plus fréquent sur la lèvre supérieure, qui se résorbe en une semaine).

  • une rougeur modérée.
  • ecchymoses (qui peuvent être camouflées par du maquillage).
  • quelques irrégularités qui disparaissent progressivement.

COMPLICATIONS

Granulome : exceptionnel. C’est une réaction inflammatoire localisée qui peut apparaître quelques jours à quelques semaines après l’injection. Spontanément régressif en quelques semaines.

CONTRES-INDICATIONS

  • grossesse, allaitement.
  • herpès en poussée.
  • infection cutanée.
  • patient sous interféron.

TARIF DU TRAITEMENT DES RIDES

Pour connaître les honoraires du Dr Bennouna pour le traitement des rides, les injections à l’acide Hyaluronique ou encore les injections à la toxine Botulique, nous vous conseillons de contacter le cabinet.